Shopping Cart

caflag Produits vendus et livrés au CANADA seulement!

Information sur l’argent colloïdal

Source : Herbwisdom.com

Bienfaits de l’argent colloïdal

L’argent colloïdal est une solution liquide créée par électrolyse pour mettre en suspension de l’argent élémentaire métallique pur (en groupes de particules de quinze atomes ou moins, chacune ayant une charge électrique positive) attaché à de simples molécules de protéines, dans de l’eau distillée. Les colloïdes d’argent devraient demeurer en suspension, plutôt que de couler au fond, car la charge électrique est plus forte que la gravité. L’argent colloïdal de bonne qualité ne doit donc pas nécessiter d’agitation avant utilisation, ni être de couleur foncée. L’argent colloïdal clair ou jaune pâle est le meilleur, car la taille des particules affecte la couleur de la solution et les particules plus grosses produisent un liquide plus foncé et ne sont pas facilement absorbées par le corps.

On pense que l’argent colloïdal étouffe les organismes unicellulaires en désactivant l’enzyme du métabolisme de l’oxygène. Le système immunitaire de l’organisme peut ainsi éliminer plus efficacement ces résidus pathogènes et, par conséquent, mieux repousser les maladies.

Historique d’utilisation

Avant l’invention du savon antibactérien, l’argent colloïdal était utilisé comme désinfectant. Il est encore le plus souvent utilisé pour éliminer les bactéries. L’argent est efficace à la fois pour prévenir et combattre les maladies bactériennes et les infections, car il ne se corrode pas. Dans les temps anciens, l’argent était utilisé dans les bandages et il a été fréquemment employé aux mêmes fins en Amérique après la guerre civile. C’est aussi la raison pour laquelle les églises utilisent des calices en argent lors de la Communion, en vue d’arrêter la propagation de la maladie parmi les paroissiens. L’argent a été délaissé avec l’avènement des médicaments de synthèse réglementés, mais il regagne en popularité, tout comme les modes de vie qui favorisent une alimentation biologique naturelle.

Les sangs bleus

Il y a des milliers d’années déjà, les Grecs de l’Antiquité observaient que les familles fortunées, qui mangeaient, buvaient et conservaient la nourriture dans des couverts en argent, étaient beaucoup moins sujettes aux maladies que leurs congénères qui utilisaient la céramique et le métal. La classe aisée a développé un teint de la peau légèrement bleuté après des années d’ingestion d’argent, d’où le terme « sang bleu ». (Ce n’était pas l’unique raison pour laquelle on les appelait ainsi. Ils évitaient pour la plupart de travailler à l’extérieur dans les champs et avaient tendance à se marier au sein de leur propre groupe social. Ils conservaient donc une peau très pâle et leurs veines semblaient bleues à travers leur peau. En fait, le sang n’est pas bleu, bien qu’il prenne une couleur marron plus foncé lorsqu’il a donné la majeure partie de son oxygène au corps et qu’il retourne dans les veines vers les poumons et le cœur, comparativement au rouge vif du sang dans les artères qui sort tout droit des poumons, rempli d’oxygène. Mais le sang n’est jamais vraiment bleu; il semble simplement de cette couleur chez les personnes à la peau pâle en raison de l’absorption de la lumière par le sang, de la réflexion de la lumière sur la peau, ainsi que de la perception des couleurs).

Comment ça fonctionne

Les partisans de l’argent colloïdal affirment qu’il est efficace contre tous les virus et maladies et qu’il n’a jamais réagi dangereusement avec d’autres médicaments. Des études scientifiques ont montré que l’argent pur tue rapidement les bactéries. Il tue même les superbactéries, qui évoluent après que les agents désinfectants traditionnels auront éliminé les souches faibles des bactéries. L’argent agit comme un catalyseur et désactive une enzyme qui facilite les actions à l’intérieur des cellules. Comme il n’est pas consommé dans le processus, il demeure disponible pour continuer d’agir encore et toujours. L’enzyme que l’argent détruit est nécessaire aux bactéries anaérobies, aux virus, aux levures et aux champignons. (Les mauvaises bactéries sont souvent anaérobies et les bonnes bactéries sont habituellement aérobies.) C’est l’action qui détruit les pathogènes. Ils ne peuvent plus utiliser les cellules de l’organisme comme véhicules de réplication. L’argent colloïdal crée un environnement qui empêche les agents pathogènes de survivre et de se multiplier.

Lorsque l’argent colloïdal est utilisé comme agent préventif viral et bactérien à large spectre, il peut guérir d’autres affections qui ne semblent pas reliées. Les personnes ayant subi de graves brûlures peuvent utiliser l’argent colloïdal pour favoriser une croissance cellulaire saine et prévenir les infections. Il réduit l’apparence de l’acné d’origine bactérienne. Il aide à maintenir un environnement digestif sain et maximise la quantité de nutriments que l’organisme est capable d’extraire des aliments. L’argent colloïdal empêche les parasites de proliférer et de pondre leurs œufs.

Combat l’infection

Comme il ne combat pas un pathogène en particulier, mais qu’il agit plutôt contre la nature même du cycle de vie, il constitue un agent préventif efficace contre toutes les maladies causées par tous les pathogènes, y compris les mutations futures. Aucun organisme pathogène connu ne peut vivre en présence de traces même infimes d’argent colloïdal. Les tests de laboratoire montrent que les bactéries anaérobies, les virus et les champignons sont tous neutralisés dans les minutes qui suivent le contact. Les parasites sont également éliminés lorsqu’ils sont encore au stade de l’œuf. L’argent colloïdal est efficace contre les infections, les rhumes, la grippe, la fermentation et les infestations parasitaires.

VIH ET SIDA

L’argent colloïdal est présenté comme un traitement contre le VIH et le SIDA. Ces affirmations n’ont pas été reconnues par la communauté médicale, mais on ne peut nier le taux de survie élevé de certains patients atteints du SIDA qui ne jurent que par l’argent colloïdal.

Réduit le risque de cancer

Le même mécanisme qui entrave la réplication des agents pathogènes semble aussi empêcher l’organisme de développer un cancer. Les tumeurs cancéreuses se forment lorsque les régulateurs internes des cellules cessent de fonctionner. Les cellules se divisent à un rythme qui dépasse les besoins de l’organisme. Or, l’argent colloïdal recalibre le taux de division des cellules.

Favorise la digestion

L’argent colloïdal est également efficace comme aide digestive lorsqu’il est pris avec les repas, car il interrompt la fermentation des aliments dans l’estomac et les intestins. La fermentation se produit si les aliments y demeurent trop longtemps, pouvant ainsi entraîner des gaz, des ballonnements, de la douleur, des indigestions et des reflux. La prise d’argent contribue donc à éviter tous ces symptômes désagréables dont souffrent beaucoup de gens après les repas.

Tue les parasites

L’argent est aussi connu pour détruire les parasites présents dans l’eau et pour filtrer les impuretés.

Mode d’emploi

Les personnes qui utilisent l’argent colloïdal développent leurs propres moyens de maximiser son efficacité. En cas de conjonctivite, certains le laissent tomber directement dans leurs yeux plusieurs fois par jour. Les problèmes de gorge sont traités en se gargarisant à l’argent colloïdal. La façon la plus courante de l’ingérer consiste à mélanger trois ou quatre gouttes dans un grand verre d’eau.

Effets secondaires

Malgré toutes ces allégations positives, l’argent colloïdal est toujours ignoré par la communauté médicale dans son ensemble. Du point de vue scientifique, le corps humain ne présente pas un besoin essentiel d’argent. En outre, une consommation excessive peut entraîner une accumulation de ce métal dans les organes. L’effet secondaire négatif le plus courant de l’argent colloïdal est une affection appelée argyrie. La peau et les yeux deviennent gris de façon permanente, mais cela ne nuit pas à la santé. Par ailleurs, on soutient que l’argent n’interagit pas avec d’autres médicaments ou plantes.